nac addiction

Forum d'aquariophilie & de terrariophilie


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

nac addiction » LES PHASMES & LES INVERTEBRES » LES FICHES MAINTENANCE » " ARAIGNEES " » MYGALOMORPHES » Poecilotheria regalis

Poecilotheria regalis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Poecilotheria regalis le Lun 14 Nov - 10:15

Alyssa

avatar
Modératrice (Invertébrés)



REPARTITION :

Inde

DESCRIPTION :

Grande mygale arboricole indienne, dont les contrastes de couleurs magnifiques sont signe de danger. Le céphalothorax est gris-beige marqué d'une ligne noire centrale qui joint l'abdomen au groupe oculaire. Un liseré central clair se sépare en fourche au niveau de la fovéa. Les pattes et l'abdomen sont beige à gris-beige marqués de bandes et taches marron et noires. L'abdomen est séparé par une large bande beige clair, presque blanche, bordée de deux lignes noires et de chevrons qui 'griffent' les flancs. Le dessous de l'abdomen est très caractéritique l'espèce puisqu'il présente en travers au niveau des stigmates pulmonaires et de l'épigyne une bande beige clair qui permet au non-initié de différentier facilement cette espèce de Poecilotheria fasciata , même pour les jeunes spécimens. Pour le reste, le dessous du céphalothorax et de l'abdomen est uniformément brun sombre. Le dessous des pattes est jaune-vif pour les paires de pattes 1 et 2, blanc pour les pattes 3 et 4. Sans aucun doute une des plus belles mygales, mais aussi l'une de celles dont le venin est considéré comme dangereux pour l'homme.


TAILLE :

Femelle environ 7 cm de corps, Mâles environ 5 cm de corps.

POSITION :

Elles adoptent une position longiligne typique des Poecilotheria

COMPORTEMENT :

La Regalis, qui en plus d’être belle et grande est un prédateur redoutable qui impressionne, grande chasseuse vorace , elle se déplace beaucoup et est très nocturne. Elle cherche plutôt à fuir lorsqu’elle est dérangée mais peut attaquer et mordre avec une rapidité impressionnante. A ce que j'ai pu observer c'est une mygale vraiment particulière, ce n'est pas une grande tisseuse, elle fermera son tronc creux avec de la toile et de la tourbe pour laisser passer un petit jour, autrement ses toiles annonce un événement.

COHABITATION :

Cette espèce cohabite très bien.Séparer les juvéniles par petit groupe au début, il n'est pas nécessaire de les individualiser, il s'agit d'une des seules espèces de mygales où des groupes de mâles et femelles peuvent grandir ensemble jusqu'à l'âge adulte s'ils sont bien nourris et disposent de suffisamment d'abris.

TERRARIUM :

Terrarium: 20x20x30 suffit. Avec un tronc creux pour qu'elle fasse son nid, inclinez le au bord d'une paroi et mettez de la tourbe sur 5 cm, n'oubliez pas l'abreuvoir. Prévoyez assez de cachette si vous avez une cohabitation.

Hygrométrie : 80%
Température 23°C / nuit et 26°c / jour

REPRODUCTION :

L'accouplement se passe sans problème lorsque la femelle est bien nourrie et qu'elle est disposée. Chez les Poecilotheriae, l'accouplement résulte d'une longue parade nuptiale faite de poursuites et de 'tapotements'. Le plus simple est de bien nourrir la femelle et de laisser le mâle avec elle pendant plusieurs jours. La ponte survient 2 à 6 mois après l'accouplement. L'incubation des oeufs dure 8 à 12 semaines. Il est inutile de placer les oeufs en incubateur, car il est rare que la femelle les dévore. En général, il y a de 80 à 200 mygalons de taille assez grande (presque 1 cm). Réhausser légèrement la température de stabulation (1°C à 2°C supplémentaires) pendant les périodes de reproduction.

EN CAPTIVITÉ :

La Poecilotheria régalis rencontre un franc succès en élevages, sa facilité de reproduction et de maintenance font d'elle une espèce commune chez les éleveurs.

CROISSANCE :

La croissance est assez rapide et booster si elles vivent en communauté.
On peut obtenir un male adulte en moins d'un an et une femelle en 2 ans


Toxicité : Mygale déconseillée au débutant car elle possède un venin neurotoxique puissant comme toutes les espèces du genre.



Faites attention lors de la manipulation, elle se faufile et est très rapide, d'autant plus si vous avez une cohab.

MORSURE

Pour tout types de Poecilotheria:

Bien qu'aucun cas de mortalité dû à une morsure de mygale n'aie été répertorié, les mygales du genre Poecilotheria sont connues pour être très venimeuses. Une morsure de cette mygale peut causer entre autres des douleurs musculaires, des nausées et de la fièvre. Il n'est recommandé de manipuler les spécimen de ce genre en aucun cas


_________________
Amygalement,

http://passion-nac.fra.co/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum