nac addiction

Forum d'aquariophilie & de terrariophilie


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

nac addiction » LES PHASMES & LES INVERTEBRES » LES FICHES MAINTENANCE » " ARAIGNEES " » MYGALOMORPHES » Poecilotheria subfusca

Poecilotheria subfusca

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Poecilotheria subfusca le Jeu 22 Sep - 17:13

Alyssa

avatar
Modératrice (Invertébrés)



REPARTITION :
Sri Lanka

DESCRIPTION :
Mygale arboricole du Sri Lanka, dont les contrastes de couleurs magnifiques sont signe de danger. Elle n'est pas très grande pour une Poecilotheria comparée à la P.ornata. Le céphalothorax noir et jaunâtre, et marqué d'une tache claire qui cercle le groupe oculaire. De la fovéa, des lignes claires partent en étoile vers l'extérieur. Les pattes et l'abdomen sont marron foncé. Les pattes sont marquées de taches claires notamment au niveau des articulations. Une tache orange est localisée sur les tarses ainsi qu'un trait plus jaune sur les métatarses. L'abdomen est séparé par une bande marron bordée de deux séries de taches claires,elle varie selon la forme (lowland / highland). Les poils sont oranges. Poecilotheria subfusca présente la particularité que chaque spécimen porte un dessin différent sur le céphalothorax. Une des plus belles mygales, mais aussi l'une de celles dont le venin est considéré comme dangereux pour l'homme.

TAILLE :

Une des plus petite Poecilotheriae. Le corps de la femelle dépasse à peine les 6 cm au total, le mâle est encore plus petit (3,5 à 4 cm), et plus frêle. Ces mygales se tiennent dans une position longiligne typique des Poecilotheriae et des Stromatopelmae.

COMPORTEMENT :

C'est une des Poecilotheria les moins agressives. A mon observation la défense est utiliser en dernier recours, elle tapera des coups de speed si elle est dérangée. C'est une bonne tisseuse assez visible.

COHABITATION :

La P.subfusca est l'une des sp qui cohabite le mieux, elles ont une grande tolérance entre elles et ne sont pas sujet au cannibalisme même en cas de faim.Il faut tout de même séparer un mâle lorsqu’il devient adulte, les femelles adultes se tolèrent. De plus l'observation est géniale Very Happy

TERRARIUM :

Un terrarium de 20 cm x 20 cm suffit. Du fait de sa petite taille, P. subfusca se contente d'une hauteur de 30cm. Prévoir un substrat de 5 cm de tourbe humide 90% HR environ, avec un abreuvoir changé régulièrement. Poecilotheria subfusca préfère une température relativement basse et nécessite une diapause hivernale, surtout pour les spécimens capturés (Pour des spécimens nés en captivité 28°C le jour, 24°C la nuit en été ; 23°C le jour, 20°C le nuit en hiver. Pour des spécimens sauvages 24°C le jour, 20°C la nuit en été ; 27°C le jour, 15°C le nuit en hiver). Elle n'a pas particulièrement besoin de lumière. Prévoir une ventilation correcte pour éviter toute condensation sur les vitres et un surplus d'humidité qui peut amener des parasites.Comme abri, préférer un tronc creux d'écorce de liège ou un bambou creusé, la mygale y élira domicile.
Prévoir un terrarium plus spacieux pour les cohabitations

NOURRITURE :

Ce n'est pas non plus la plus vorace des Poecilotheriae (surtout pour les individus sauvages), elle se nourrit essentiellement de grillons, mais accepte également blattes , criquets... Pour les bébés, micro-grillons ou fifises/pinkies/asticots en alternance.

REPRODUCTION :

L'accouplement est à surveiller car la femelle redouble alors d'appétit et d'agressivité. Retirer le mâle sitôt l'accouplement terminé. Chez les Poecilotheriae, l'accouplement résulte d'une longue parade nuptiale faite de poursuites et de 'tapotements'. Le plus simple est de bien nourrir la femelle et de laisser le mâle avec elle quelques temps si elle ne montre pas d'agressivité. La ponte survient 2 à 6 mois après l'accouplement. L'incubation des oeufs dure 8 à 12 semaines. Il est inutile de placer les oeufs en incubateur, car il est rare que la femelle le dévore. Un cocon peut contenir plus de 70 mygalons de taille assez grande (1,5 cm au total). Réhausser légèrement la température de stabulation (1°C à 2°C supplémentaires) pendant les périodes de reproduction. P. subfusca peut faire un deuxième cocon quelques mois après le premier et il peut être fertile.

CROISSANCE :

La croissance des jeunes est très rapide avec une mortalité assez forte pour le genre. On peut obtenir un mâle adulte en 18 mois et
24 mois pour une femelle .La croissance des pokies est accélérées lorsque ces dernières vivent en communauté.

DURÉE DE VIE :

Pour le Mâle, 2 ans après la mue imaginale
Pour la Femelle, environs 15 ans


_________________
Amygalement,

http://passion-nac.fra.co/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum