nac addiction

Forum d'aquariophilie & de terrariophilie


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

nac addiction » VENOM (Animé & réservé aux Capacitaires) » LES FICHES MAINTENANCE » LES FICHES MAINTENANCE (LES VIPERIDES) » Bitis nasicornis

Bitis nasicornis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Bitis nasicornis le Lun 5 Mar - 19:08

benji63

avatar
Administrateur & Modérateur "Venom"
Bitis nasicornis


LA MAINTENANCE DE LA BITIS NASICORNIS


La vipère rhinocéros vient principalement d'Afrique centrale et d'Afrique de l'Ouest, son surnom lui vient des cornes qui surplombent son nez. C'est la cousine directe de la Bitis gabonica mais sa taille est plus petite que cette dernière, en effet elle varie de 70 à 120 centimètres, les mâles sont plus petits que les femelles. Son sorps est également massif et trapu. Bien que la coloration d'une Gabon est déjà magnifique, celle de la rhinocéros est d'une beauté légendaire, ces dessins sont quasi identiques, sa tête est grise avec un dessin en forme de pointe de flèche de couleur noir, le corps est parsemé de formes géométriques diverses, quant aux couleurs : rouge, vert olive, jaune, bleu, mauve, noir, gris bleuté, gris rosé, elles attirent indéniablement le regard. Malheureusement ces splendides couleurs auront tendance à s'assombrir avec l'âge.

J'ai maintenu entre 1996 et 2004 cinq Bitis nasicornis dont deux mâles pour trois femelles. Un couple était installé dans un terrarium de 160x50x50cm (longueur x largeur x hauteur), le trio était lui aussi installé dans un autre terra de dimensions identiques. N'appréciant pas la lumière vive, un tube bleu diffusant une luminosité tamisée sera installé ainsi qu'un spot de 40 watts. Au départ, le sol était constitué de journaux, par la suite j'y ai mis de la tourbe blonde sur une épaisseur de 5 cm, sur laquelle était disposée racines d'arbres et plantes artificielles. Une cachette en bois sera déposée dans le bac et camouflée par les décors, pour permettre aux serpents de se sentir en sécurité car la nasicornis est sujet au stress. Un grand récipient d'eau rectangulaire était mis en permanence à la disposition des animaux dans un coin du bac, l'eau était changée journellement. Une pulvérisation d'eau tempérée à environ 25°c était réalisée une fois par jour, ceci afin d'avoir une hygrométrie de 75 à 80%. Je multipliais les pulvérisations par deux entre janvier et avril pour reproduire la saison des pluies dans son milieu naturel.

Concernant la maintenance de cette grosse vipère trapue, je tiens à préciser qu'elle n'est pas des plus faciles, ce serpent est à mettre dans la catégorie des : « Difficiles à maintenir en captivité ». Si l'on fait l'acquisition d'animaux prélevés dans la nature, ils seront probablement infestés de parasites divers, il faudra donc faire un gros déparasitage. De plus il faut absolument respecter ses exigences au niveau température et humidité. Par contre, si l'on arrive à se procurer des serpents issus d'élevage en captivité, les chances d'avoir des animaux sains seront plus grandes, mais faut-il être sûr de leurs provenances car beaucoup de pseudos éleveurs essayent de faire passer des bébés provenant de femelles pleines importées pour des naissances en captivité ou importe directement des bébés.

Le comportement de la vipère rhinocéros est calme et placide, ce serpent peu rester, des heures au même endroit sans bouger. Ses mœurs sont crépusculaires et nocturnes. Par contre lorsqu' on en vient à la distribution de nourriture qui consiste en souris, jeunes de rats, rats moyens, parfois même des poussins, là, elle surprend en se jetant littéralement sur sa proie en un éclair, son corps peut alors se projeter une la moitié de sa longueur totale. Lorsqu'elle est irritée, elle se gonfle d'air puis souffle bruyamment, se lançant parfois dans les vitres en début d'acclimatation au moindre passage en façade de son terrarium par le soigneur. Il n'est pas rare que se comportement persiste même après plusieurs d'années de captivité. Je ne classerais pas la nasicornis dans la catégorie des serpents agressifs, néanmoins je la classerais tout de même dans celle des serpents les plus dangereux pour l'homme.

La température de jour est de 25° voir 26°c mais surtout pas plus élevée car cette espèce ne supporte pas les fortes chaleurs, un point chaud à 28°c pourra être envisagé sous un spot mais j'ai rarement constaté la présence de mes serpents sous le spot, même après avoir mangés. La nuit, 20° à 22°c seront largement suffisant.

Pour se qui est de la reproduction de cette espèce, n'ayant jamais réussi à la reproduire je ne me permettrais pas d'en parler. Mais sachez qu'il n'est pas évident de pouvoir observer des accouplements en captivité. La seule chose que j'ai remarqué se sont des hochements de tête des mâles sur les femelles. Les mâles essayaient de relever la queue des femelles mais ces dernières ne se laissaient pas faire.


La venimosité : Venin cytotoxique, neurotoxique et principalement hémotoxique. Son venin est très virulent et lors d'une morsure on constate : douleurs abdominales, fièvre, diarrhées abondantes, nausées, transpiration abondante, oedème compressif et dur pouvant amener à un syndrome des loges, gonflement de la langue, hypotention , tachycardie et dyspnée (son venin ayant des capacités neurotoxiques), embolie pulmonaire, phlyctènes, ischémie musculaire, tissus nécrosés et extensifs, hémorragies internes suite aux graves problèmes de coagulation, circulation sanguine instable, trombopénie, une hyponatrémie sévère accompagnant un blocage et une insuffisance rénale, hématurie, choc anaphylactique. Sans soins appropriés, la mort peut survenir.



Flandroit Patrik

source: http://www.snakevipera-reptiles.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum